Pékin, deux, trois, SOLEIL ! Ah non, pas de soleil en fait.

capt pekin

Nous sommes arrivés par les rails en Chine, après 33 heures de train. Une chaleur écrasante, une foule très dense et un ciel voilé par la pollution nous ont accueillis à la gare de Pékin. Dépaysement total après l’immensité désertique de la Mongolie ! Comme à chaque nouvelle destination, on repart de zéro, il faut tout réapprendre : la langue, l’alphabet, les usages. L’enthousiasme prend le pas sur la fatigue et on s’émerveille de toutes ces nouveautés !! Lire la suite...