Préparatifs : voyager et rester féminine

voyager et rester féminine

Rester féminine en voyage, c’est possible !

Article spécial filles ! Vous trouverez ci-dessous mon point de vue sur certains préparatifs typiquement féminins avant un départ en tour du monde ou long voyage. Evidemment, cela ne s’appliquera pas systématiquement à toutes les voyageuses.

 

UNE GARDE-ROBE MINIATURE // 

garde robe voyage

Partir avec un sac à dos pour tout bagage signifie une sélection sans pitié ! Au vu de mon dressing assez fourni, on pourrait penser que ça allait être un véritable déchirement… Hé bien non, contre toute attente, je n’ai pas eu tant de mal que ça à constituer ma garde-robe !

Le conseil de beaucoup de voyageurs est de prendre peu de vêtements, mais allant tous les uns avec les autres, pour pouvoir combiner plusieurs tenues et superposer en cas de froid. Pour ma part, tout n’allait pas avec tout, mais tant pis, j’ai préféré prendre des affaires dont je ne me lasserais pas ! Mon choix a aussi été simplifié car je savais que nous achèterions des choses au fil du voyage : c’est un vrai plaisir d’investir dans un nouveau vêtement, car évidemment on se lasse, au bout d’un certain temps, de porter toujours les mêmes choses. Mais surtout les affaires s’usent avec les lavages très rapprochés et souvent faits à la main !

J’ai également opté pour quelques vêtements un peu techniques : ils sont confortables, mais clairement, je n’avais pas envie de porter des vêtements de sport tous les jours…

Seul regret, ne pas avoir pris de robe au départ, car c’est quand même très pratique et on se sent tout de suite féminine ! J’ai mis plusieurs mois à trouver l’élue.

En conclusion : il ne faut pas trop se charger au départ, être sûre que tout ce que vous emporterez vous servira/sera porté, car vous aurez constamment votre dressing sur votre dos et vous regretterez vite de l’avoir lesté de superflu.

LES CHEVEUX //

coupe cheveux voyage

J’avais les cheveux longs avant le début de notre aventure. Ces derniers demandent de l’entretien et c’est une contrainte en voyage. Une douche froide est moins désagréable avec des cheveux courts (= syndrome de la pieuvre glacée dans le dos, que certaines connaissent sûrement). Et puis ils sèchent bien plus vite, ce qui peut éventuellement éviter d’attraper un rhume !

Autant d’arguments qui ont motivé ma décision de les couper courts à notre départ pour gagner en temps, confort et shampoing ! Mais oui, ce fut vraiment à contre-cœur…

L’EPILATION //

épilation voyage

Si pour les garçons, c’est sympa de se laisser pousser la barbe (ça fait baroudeur), pour les filles, ce n’est pas du tout la même histoire ! J’ai longtemps hésité sur la solution à adopter. Voici les choix qui s’offraient à moi :

– Un rasoir et des lames (un vrai casse tête sur la durée, la repousse est très rapide)

– De la crème dépilatoire (mais bon il fallait prévoir le stock),

– Des bandes de cire froide (pareil, il en fallait beaucoup, et surtout je ne sais pas trop comment réagissent les bandes aux changements climatiques !)

– Un épilateur électrique (plus lourd, et bruyant),

– Rien du tout (laisser la nature reprendre ses droits et éventuellement porter un pantalon 24h/24 ?)

J’ai opté pour l’épilateur électrique, le plus petit rechargeable que j’aie pu trouver, qui m’a aidée à sortir mes jambes en public sans trop de problèmes ! Le seul souci est de trouver des moments pour soi et un peu d’intimité pour faire rugir le moteur ! L’autre contrainte est d’avoir une prise électrique disponible pour le recharger (les appareils photo, téléphones et ordinateurs sont toujours prioritaires !).

LA CONTRACEPTION //

contraception voyage

Ici encore, petit dilemme. Personnellement, je prends la pilule comme moyen de contraception, depuis plusieurs années.

L’implant : j’ai été tentée par l’implant, mais il faut plusieurs mois avant de savoir si ce moyen de contraception est adapté. Je n’avais pas ce temps devant moi avant le départ, donc ce n’était pas une option envisageable. Il faut vraiment en parler avec votre médecin/gynécologue plusieurs semaines avant le départ.

J’ai donc décidé de continuer sur ma lancée et d’emporter avec moi dix plaquettes de pilules. Le plus complexe était de réussir à conserver des prises régulières, malgré les décalages horaires successifs.

Ma technique ? J’ai laissé ma montre à l’heure française, avec un rappel quotidien. En plus de m’aider à rester constante, j’ai aussi beaucoup aimé ce lien permanent avec la France (qui surprenait souvent les personnes regardant l’heure directement à mon poignet !).

LA TROUSSE DE TOILETTE //

trousse voyage

Il faut emmener le strict minimum. J’ai opté pour une petite trousse de toilette avec un crochet : c’est très utile de pouvoir la suspendre quand il n’y a pas d’endroit où la poser, ou quand la propreté de la salle de bain laisse à désirer… Voici le contenu de ma trousse au départ :

1 brosse à dent

1 mini tube de dentifrice

Du fil dentaire

1 bloc Lush (shampoing, douche et lessive)

1 Labello (indispensable !)

1 déodorant pierre d’alun. Je l’ai finalement rapidement abandonné, pour des déodorants bille

1 brosse à cheveux pliable, avec un miroir

2 savonnettes

1 petit tube d’après-shampoing

1 petit tube de gommage pour le visage

1 pince à épiler

1 petit coupe-ongles

1 rasoir jetable

1 paquet de lingettes

Quelques élastiques et barrettes

LA TROUSSE A MAQUILLAGE //

maquillage voyage

Autant dire qu’elle était quasiment vide ! En voyage on oublie les artifices, et le maquillage en fait partie ! J’ai seulement pris un mini mascara, un crayon noir (pour les jours de fête) et du démaquillant. A cela s’ajoutait un vernis à ongles, toujours bon pour le moral et une petite bouteille de dissolvant. Voilà !

N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus d’informations sur mon expérience !

Pour compléter tout ceci, vous pouvez également consulter notre page sur la santé : www.verybedtrip.fr/preparatifs-cote-sante/

2 commentaire sur“Préparatifs : voyager et rester féminine

  1. Je dis bravo et encore bravo pour ce bon sens de l’organisation déployé par Annou pour son voyage dont les idées peuvent inspirer d’autres globe-trotteuses ou grandes voyageuses ! Rolande



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *