Welcome to India !

india

L’Inde, apparemment, on l’adore ou on la déteste. Notre première impression fut assez mauvaise, à peine arrivés, une première arnaque nous attendait ! (Mais rassurez-vous, il nous en faut plus pour nous refroidir !!)

Après avoir récupéré nos bagages, nous avons pris le métro jusqu’à la gare centrale de New Delhi. Comme nous arrivions de nuit, nous avions prévu le coup et réservé un hôtel non loin de cette dernière. Un policier nous indique le chemin à prendre, on devrait y être dans une dizaine de minutes : parfait ! Il nous faut seulement traverser la gare et emprunter un pont. Facile, nous voilà partis.

Quelques centaines de mètres plus loin, un agent de sécurité de la gare nous arrête et nous demande où nous allons. Très sûrs de nous, on lui explique que nous allons à notre hôtel. Sa réponse est sans appel : de l’autre côté de la gare, un grand festival a lieu et le quartier est bouclé par la police, notamment pour les touristes qui sont des proies faciles parmi la foule. Agressions et viols nous attendent, c’est trop dangereux pour nous d’y aller, et de toute façon, on ne nous laissera pas passer. Nous voilà bien embêtés… Heureusement, ce sympathique agent nous propose une solution : aller s’enregistrer à un bureau gouvernemental (ITCD), qui nous délivrera un Safety Pass et nous aidera.

On embarque dans un tuk-tuk, direction la fameuse agence, en se disant qu’on a eu de la chance de tomber sur ce monsieur si attentif à notre sécurité, qui a même négocié pour nous le prix de la course !

On s’attendait à un grand bâtiment officiel, mais le chauffeur nous dépose dans une petite agence, un peu miteuse. Bon, on est en Inde, il ne faut peut-être pas trop en demander niveau standing. On est accueillis par un homme très avenant, qui décide immédiatement d’appeler notre hôtel, pour savoir ce qu’il en est et si on peut s’y rendre malgré tout. Après avoir échangé quelques mots au téléphone, il passe le combiné à Erlé. A l’autre bout du fil, la personne lui dit qu’il ne faut pas venir, et que notre réservation est annulée. Comment ça annulée, sans même prévenir ?? « On vous a envoyé un email ». Nous n’avons pas accédé à nos boîtes mails depuis notre départ du Sri Lanka le matin même, mais nous voilà bien remontés contre l’hôtel ! Ils sont gonflés d’annuler le jour même !! Erlé raccroche, on se regarde : il fait nuit, on est crevés et nous sommes à la rue avec nos énormes sacs à dos…

india1

L’agent nous dit de ne pas nous inquiéter : Delhi regorge d’hôtels et il va nous aider. Il dégaine un guide de l’Inde en italien et nous propose de sélectionner quelques hôtels pour ensuite les appeler. On lui demande s’il est possible de plutôt chercher sur Internet, il nous explique que c’est plus sûr de procéder par téléphone, que c’est la technique indienne. Très bien. Il passe quelques coups de fils, malheur, tout est complet… Le temps passe et on se demande où l’on va bien pouvoir passer la nuit. Notre interlocuteur est bien embêté lui aussi. Il nous explique alors que son agence propose des tours, notamment au Rajasthan, et que c’est peut-être la solution. En deux minutes, il nous élabore un itinéraire et nous explique qu’on peut partir immédiatement, que c’est mieux pour nous de quitter Delhi au plus vite. A quoi bon rester dans cette ville dangereuse et sans hôtel, alors que dans deux heures on pourrait être loin d’ici dans une chambre confortable. Le prix est un peu élevé, mais ça vaut le coup.

Oui mais bon, nous on en a déjà plein les pattes, on voudrait dormir à Delhi et se reposer un peu. Chacun sort ses arguments, c’est l’impasse. On lui demande si on peut utiliser son ordinateur pour chercher de nouveau une chambre en ville, il refuse. On ne peut pas non plus appeler nous-mêmes les hôtels, il fait toujours l’intermédiaire. On se sent de plus en plus pris en otages dans cette agence…

On finit par trouver tout ça très louche, et on se demande même si une heure avant c’est bien notre hôtel que nous avons eu en ligne… On profite d’une absence de l’agent pour appeler (en cachette !) le numéro : ils n’ont jamais parlé à Erlé, notre réservation nous attend et le quartier n’est absolument pas bouclé, quelle drôle d’idée ! Pas de festival de prévu ces jours-ci. L’agent entourloupeur n’est jamais revenu dans son bureau, nous sommes partis sans nous retourner. Au final nous avons passé une bonne nuit dans notre hôtel, après avoir perdu 1H30 de notre temps et 130 roupies !! Mais très satisfaits d’avoir esquivé cette embrouille !!

Ce genre d’arnaque est particulièrement répandu en Inde (surtout à New Delhi), prudence donc aux voyageurs qui ont prévu de s’y rendre !!!

2 thoughts on “Welcome to India !

  1. Hello gentils globe-trotters ! Eh bien quelle embrouille ! Hum !… Heureusement que vous avez été perspicaces, ainsi finalement tout est rentré dans l’ordre et vous avez pu regagner (eh oui !) votre hôtel initial où vous aviez réservé. Qui sait sinon ce qui aurait pu vous arriver en partant pour le Rajasthan… ?! Hum ! Il vaut mieux
    ne pas le savoir. Bravo à vous en tout cas ! Bisous transcontinentaux, Rolande


  2. L’Inde est formidable, à condition de fuire les conseils et l’assistance qu’on vous offre « spontanément » dans les lieux publics.
    Vous vous en êtes très bien tiré ! Fort de cette expérience, vous aller passer de merveilleux moments… Bonne route !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *